HAUT DE PAGE





Gérard ONESTA
Député Vert européen,
Vice Président du Parlement européen




Carré d'Europe N°10 – PRINTEMPS 2002-2003 L'Europe vue de l'Hémicycle
Coup de cornes dans le vide

La rotation semestrielle instaurée au sein du Conseil a mis l'Union à l'heure ibérique. Nous voici en effet, jusqu'à début juillet, sous "présidence espagnole", et José Maria Aznar, premier ministre est venu à Strasbourg présenter ses priorités pour l'Europe. Le titre de son programme, "Plus d'Europe" (comprendre : "d'avantage d'Europe") frise la publicité mensongère, quand on découvre un catalogue disparate, essentiellement marqué par les priorités de Madrid pour… l'Espagne. Cap donc sur le tout-sécurité et sur le libéralisme bon teint, dont on se demande en quoi ils répondent aux aspirations de l'Union. Camilo Nogueira, député galicien Vert/ALE, a été si acerbe contre la pensée européenne de M. Aznar basée sur le centralisme étatique, que toute la presse ibérique en a fait écho. Monica Frassoni, co-présidente du groupe Vert/ALE a elle aussi sévèrement épinglé ledit programme dans l'hémicycle, soulignant qu’un patchwork thématique n’a jamais constitué une vision politique. Elle a, au passage, déploré le peu de place laissé au développement durable, alors que le sommet mondial de Johannesbourg se profile déjà, et que même l'Espagne a de sacrés défis à relever en la matière, notamment en changeant son absurde politique de l'eau. La vision Aznar, obsolète, transpire plus le conservatisme auto-satisfait qu'une vision européenne, la Convention clef sur l'avenir de l'Union Européenne (voir édito) ne se retrouve ainsi qu'au sixième rang de ses priorités…

Camilo Nogueira
Tél. : + 32 2 284 52 99
e-mail :
cnogueira@europarl.eu.int

Monica Frassoni
Tél. : + 32 2 284 59 32
e-mail :
mfrassoni@europarl.eu.int