HAUT DE PAGE




 


Gérard ONESTA
Député Vert européen,
Vice Président du Parlement européen




Un gâchis historique
Communiqué du 7 juin 2007

L'annonce de la reprise de la violence est un gâchis historique. Alors même que, impulsé par Gérard Onesta, le Parlement Européen avait fait un travail important pour participer à la recherche d'une solution pacifique au Pays-Basque, la reprise des armes par l'ETA - succédant à l'inadmissible attentat de décembre dernier - plonge à nouveau ce beau pays et ses habitants dans une longue nuit. ETA, tout comme le gouvernement espagnol ne se sont pas donnés tous les moyens pour arriver à un règlement apaisé et démocratique qui aurait pu faire exemple pour d'autres conflits. Souhaitons que la spirale infernale des crimes, des morts, des familles déchirées et meurtries ne mènera pas, à nouveau, le Pays Basque au chaos. La politique de la terre brûlée ne fera que creuser plus encore le fossé qui sépare le pays basque de la paix. Heureusement après la nuit revient la lumière, c'est dans le sens de l'Histoire... C'est seulement le débat démocratique et la non-violence qui permettront l'émergence d'une solution durable. Un signal fort peut et doit venir du Pays Basque, lui-même, car ses habitants y aspirent et savent se mobiliser.