HAUT DE PAGE








Gérard ONESTA
Député Vert européen,
Vice Président du Parlement européen




Carré d'Europe N°1 – HIVER 1999-2000 L'Europe vue de Midi-Pyrénées
Quand Graulhet rime avec déchet

Centre Technique de Stockage de Déchets Ultimes (CTSDU) et incinérateur : Graulhet est en passe de devenir la capitale régionale de la poubelle. Les opposants à ces projets demandent avant tout qu'ils s'inscrivent dans un plan d’ensemble du traitement des déchets, avec le souci permanent du principe de précaution. À ce titre l'Europe a dit son mot : Le groupe Vert avait amené le Parlement Européen a juger qu'un périmètre de 2 km de sécurité était indispensable entre un CTSDU et la première habitation. Le Conseil des Ministres de l'Union est passé outre, au grand dam des riverains graulhetois. Une possible faille géologique dans le site, renforcent les craintes exprimées par les associations, et Gérard Onesta au nom des Verts tarnais : Une pollution de la nappe phréatique serait irréversible. On assiste, là comme ailleurs, à une véritable prise d’otage de la santé des populations par de grands groupes industriels se partageant des marchés juteux. Côté incinérateur aussi, les intérêts privés dictent les décisions. À Graulhet, on se préoccupe des "déchets ultimes " avant même une étude plus poussée sur le tri et le recyclage. Pourtant la valorisation des déchets crée des emplois, leur élimination sans tri préalable en détruit. Les décideurs locaux l'ont-il oublié ?
L'incinération présentée comme inéluctable est une technique quasiment inconnue en Europe. L'incinération est un mal français.

Association EEE,
276 ch. de la Planquette, 81370 St-Sulpice-la-Pointe,
Tél et Fax : 05 63 41 90 76