HAUT DE PAGE






Gérard ONESTA
Député Vert européen,
Vice Président du Parlement européen




Carré d'Europe N°8 – AUTOMNE 2002 L'Europe vue de Midi-Pyrénées
Vous avez dit isard ? comme c'est bizarre !

Dans les Pyrénées, une nouvelle a "empoisonné" la douceur estivale : la mort suspecte d'une soixantaine d'isards à proximité du Pic de Bazès.
Les analyses, effectuées aussitôt, ont mis en évidence un taux mortel de lindane dans les carcasses. D'autres prélèvements ont montré que des brebis alentour avaient, elles aussi, un taux anormal de ce produit dans leur chair. Le lindane est un puissant insecticide utilisé pour traiter le bétail ou protéger des bois d'œuvre contre les chenilles processionnaires. Il est pourtant interdit en France depuis 3 ans, mais toujours autorisé en Espagne.
Malgré cette situation, vaches et brebis continuent de paître dans le secteur et les promeneurs de cueillir les myrtilles. Quand on sait que le lait est utilisé pour faire le célèbre fromage des Pyrénées, le danger d'une contamination des êtres humains ne peut être écarté. Pourtant, les services de l'État ont employé l'essentiel de leur énergie à minimiser l'affaire, craignant une psychose - et un scandale (?) - comme pour le "poulet à la dioxine". Christian Agius, responsable des Verts lourdais, a constaté que "les administrations ont été bien longues à réagir face à ce double problème environnemental et de santé publique".
Les éleveurs, les chasseurs et les écologistes se sont donc unis pour que l'origine et les responsabilités de l'empoisonnement ne restent ni indéterminées, ni impunies.
Brigitte Desveaux, porte-parole régionale des Verts de Midi-Pyrénées, venue sur place soutenir ces consommateurs-citoyens, a promis qu'elle informerait les eurodéputés pour demander une harmonisation européenne sur l'interdiction du lindane. Cet article prouve que le message est reçu.
Il reste maintenant - et ce n'est pas le plus facile - au groupe parlementaire Vert à faire entendre raison à une administration européenne en proie aux arguments mercantiles des fabricants de produits toxiques. Pourtant un poison reste un poison, quel que soit le versant des Pyrénées.

Christian AGIUS
62, chemein de Lannerré, 65100 Lourdes
Tél. : 06 86 98 49 31