HAUT DE PAGE








Gérard ONESTA
Député Vert européen,
Vice Président du Parlement européen




Les Verts européens demandent un calendrier précis pour de nouvelles réductions des émissions de gaz à effet de serre

Par le Groupe VERT/ALE, le 28/11/2005

A l’occasion de l’ouverture de la Conférence mondiale sur le Climat à Montréal (28 novembre-9 décembre 2005), l’eurodéputée Verte française Marie Anne Isler Béguin, membre de la Commission Environnement du Parlement européen, estime que :

"Il est temps de se réveiller et de prendre pleinement conscience de l’urgence de la situation. Les preuves scientifiques s’accumulent, la fréquence et l’intensité croissantes des manifestations climatiques extrêmes soulignent que nous allons bientôt perdre toute marge de manœuvre pour éviter les scénarii climatiques catastrophiques. Les émissions mondiales de gaz à effet de serre continuent de croître au lieu de décliner.

Si nous ne parvenons pas, à Montréal, à définir un cadre clair et un calendrier précis pour négocier les engagements de réduction des émissions après 2012, nous ’pourrions manquer l’occasion de préserver la planète.

Nous avons besoin d’un transfert de technologies et d’incitations pour des technologies "plus propres", mais nous ne devons pas nous leurrer en considérant que les aides d’Etats, les subventions et les réductions de taxes suffiront pour réduire les émissions de gaz à effet de serre à la hauteur de ce dont nous avons besoin.

Le monde doit accepter un plafonnement des émissions de carbone, ce qui en contrepartie encouragera l’innovation et mènera vers une économie basée sur une production "plus verte".

Les accords internationaux sur l’après-2012 doivent mener avec certitude aux résultats attendus - c’est-à-dire éviter un changement climatique dangereux."

Deux députés européens du Groupe Verts/ALE participeront à la première Conférence des Parties au protocole de Kyoto et à la 11ème conférence des parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur le changement climatique à Montréal (28 novembre-9 décembre). L’eurodéputé Verte finlandaise Satu Hassi, vice-présidente de la Commission Environnement, participera à la conférence du 6 au 10 décembre et l’eurodéputée Verte allemande Rebecca Harms du 2 au 9 décembre.

Rebecca Harms interviendra lors de la conférence organisée par la Fondation Heinrich Boell "Energie nucléaire - fausse solution au changement climatique", le 7 décembre de 13h à 15h.