HAUT DE PAGE








Gérard ONESTA
Député Vert européen,
Vice Président du Parlement européen




COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Strasbourg, le 19 juin 2007

Vote au PE sur l'interdiction de commercialisation fourrures Chiens et Chats


L'interdiction du commerce de fourrures de chiens et de chats prépare le terrain pour de plus larges interdictions de commerce de fourrure animale

S'exprimant à l'issue du vote de ce mardi 19 juin sur l'interdiction du commerce de fourrures de chiens et chats, Gérard Onesta (Verts/ALE), vice président du Parlement a estimé que:

"Le fait que le Parlement européen se soit prononcé aujourd'hui en faveur d'une interdiction, du commerce des fourrures de chien et de chat à l'échelle européenne est un grand succès pour la protection des animaux".

"En interdisant ce commerce, l'UE prend une importante mesure contre le traitement cruel et brutal dont sont victimes ces animaux abattus pour leur fourrure. Il est grand temps qu'une interdiction de ce commerce soit en vigueur dans l'UE, au même titre que cela se fait déjà aux États-Unis et en Australie depuis un certain nombre d'années."

"Cette interdiction constitue un précédent important et devrait préparer le terrain pour interdire le commerce de fourrures d'autres animaux. L'interdiction de la commercialisation de la fourrure de chat et de chien est proposée dans le but d'harmoniser les législations nationales existantes, très différentes dans ce domaine d'un Etat membre à l'autre. Cette logique doit être maintenant appliquée à d'autres produits animaux. Nous invitons la Commission à présenter, sans tarder, une proposition semblable  à celle de la fourrure"

Pour rappel, la semaine dernière, Gérard Onesta a reçu l'association "30 millions d'amis", qui lui a remis une pétition comprenant pas moins de 200 000 signatures.

Cette pétition demandait l'interdiction complète de la vente de fourrures de chiens et de chats dans l'Union européenne a été remise ensuite officiellement à la Commission des pétitions du Parlement européen.

Enfin, cette législation entrera en force 20 jours après sa publication dans le Journal officiel mais ne sera applicable qu'à partir du 31 décembre 2008. S'agissant d'une régulation et non d'une directive, les Etats membres ne devront pas la transposer, elle sera automatiquement applicable dans tous les Etats membres.