HAUT DE PAGE







Gérard ONESTA
Député Vert européen,
Vice Président du Parlement européen




Carré d'Europe N°13 – HIVER 2002-2003 L'Europe vue d'Aquitaine
L'A380 dans un trou d'air

L'A380 doit prendre son envol en 2006. Du moins en principe, car pour l'instant, seule l'immense structure métallique du hangar de montage est vraiment sortie de terre...
 Petit retour en arrière. L'A380 est un avion gros-porteur dont les pièces seront fabriquées aux quatre coins d¹Europe. Elles arriveront en bateau à Bordeaux et seront ensuite chargées sur d¹immenses camions qui emprunteront la "Route Airbus" spécialement construite à cet effet (et payée, en bonne part, par le contribuable). Une loi d¹urgence a même été votée à l'Assemblée Nationale par une dizaine de députés, un petit matin, pour valider cette infrastructure routière, et "l'urgence" a fort à propos empêché la tenue de l'indispensable débat sur son utilité publique.
De nombreux nuages s'amoncellent pourtant au-dessus de l¹A380... Ainsi, une clause permettrait aux compagnies qui ont fait des commandes dites "fermes" de se désister jusqu¹à un an avant la date de livraison. De plus, pour obtenir ces clients, EADS brade ses avions, ce qui étrangle ses fournisseurs à qui sont imposés des rabais du même ordre, compromettant, par là même, les emplois induits annoncés. Autre élément inquiétant : la crise aéronautique internationale bloquerait toute nouvelle commande pendant encore au moins 18 mois. Par ailleurs la concurrence de l¹A340-600, moins gros mais aussi moins cher - et déjà, lui, en fonctionnement - risque même de cannibaliser le marché de son grand frère A380 ! Quant à la version militaire de l¹A380, l¹A400M, elle a du plomb dans l¹aile avec le désengagement de l¹Italie et de l¹Allemagne... Airbus, nous dit-on, a les reins solides. Oui, mais jusqu'où ?
La faillite de United Airlines, une des principales compagnies mondiale, vient de rayer de son carnet de commandes 42 moyens porteurs A320 pour un montant de 2 milliards d'euros.
Reste l'Europe, qui n'est guère plus tendre avec son consortium aéronautique chéri : Carré d¹Europe avait déjà annoncé que les nouvelles directives européennes sur le bruit, pouvait aussi contrarier les plans du gros-porteur. Plus "piquant" encore, c'est aussi l'Union, en protégeant le biotope d'un minuscule insecte rare et biologiquement précieux, le "pique-prune", qui bloque le tracé de la route du géant ailé...

Les Verts Aquitaine
13 rue du Chai-des-Farines,
33000 Bordeaux
Tél : 05 56 22 54 80