HAUT DE PAGE







Gérard ONESTA
Député Vert européen,
Vice Président du Parlement européen




Le 21.12.2005
Promotion du transport par dirigeables

Gérard Onesta, a posé récemment une question parlementaire à la Commission européenne, lui demandant ce que l'Union européenne faisait pour promouvoir le transport par dirigeables. Cette question prenait d'autant plus de sens, suite aux catasprophes climatiques qui ont touchées le Sud Est asiatique en 2005, les dirigeables étant particulièrement efficaces dans le cadre d'une gestion de crise de cette ampleur. Malheureusement, la Commission a répondu de manière la plus légère possible, en rappellant le droit des dirigeables à participer à l'exercice de la libre concurrence en Europe. Cette réponse n'est évidemment pas satisfaisante, puisque l'industrie des dirigeables a besoin de davantage de soutiens pour se développer. Nous devons donc continuer tous nos efforts de sensibilisation pour que ce mode de transport efficace et écologique soit reconnu à sa juste valeur.

QUESTION ÉCRITE
posée par Gérard Onesta à la Commission

Les dirigeables présentent des avantages très importants par rapport aux autres moyens de transport (avion, transport maritime...). Ils peuvent transporter des charges très lourdes et très encombrantes, les défaillances techniques sont moins critiques que pour un avion, et ils peuvent atterrir sur presque tous les terrains, sans structure particulière. Ils complètent donc, à moindre coût, la gamme des moyens de transport existant et constituent un choix économique extrêmement efficient.

Les derniers défauts qui empêchaient leur développement sont en passe d'être résolus techniquement. Les nouveaux matériaux rendent l'utilisation des dirigeables encore plus pertinente, en limitant les déperditions d'hélium, en augmentant les résistances aux déchirures, en renforçant la résistance aux conditions climatiques difficiles et en améliorant l'aérodynamique des structures.

Ces avantages auraient récemment pu être utilisés lors des dernières catastrophes naturelles, en permettant l'accès à des lieux isolés de toute voie de communication.

Quelle est l'opinion de la Commission sur les avantages des dirigeables par rapport aux autres moyens de transport ? Quels sont les moyens mis en œuvre pour en assurer la promotion, et contribuer au développement de cette activité ?

Réponse donnée par M. Barrot au nom de la Commission

La politique commune des transports ne porte pas sur les véhicules mais sur le système de transport dans son ensemble.

Par conséquent, dans le contexte de la création d’un marché unique européen du transport aérien, tout véhicule d'un rapport coût/efficacité satisfaisant peut participer au marché du transport aérien de l’Union européenne, et les dirigeables ont la possibilité de faire concurrence aux autres catégories de véhicules. Leur développement dépend donc des choix faits par les opérateurs et, dans certaines circonstances, par les autorités nationales. Les dirigeables peuvent même présenter des avantages par comparaison avec d’autres véhicules. Comme le souligne l’honorable parlementaire, ils ont certains effets positifs sur l’environnement. Les dirigeables ont cependant aussi des inconvénients opérationnels.