HAUT DE PAGE







Gérard ONESTA
Député Vert européen,
Vice Président du Parlement européen




Vanélergol : l'Etat contre les carburants bio
Le 29 juin 2006
Le tribunal administratif vient d'annuler les délibérations de la communauté de communes du Villeneuvois (Lot-et-Garonne) approuvant l’utilisation des huiles végétales comme carburant.
Cette décision est dans la continuité de la poursuite systèmatique des promoteurs des carburants bio par l'état à l'instar de VALENERGOL (Société de Valorisation énergétique des Oléagineux). L’entreprise VALENERGOL, cogérée par Alain BEDOURET et Alain JUSTE, est à l’origine de l’utilisation des Huiles Végétales Pures (HVP) comme carburant pour les véhicules. Elle est partenaire de l’Institut Français des Huiles Végétales Pures qui mène une expérimentation avec la CCV (Communauté de Communes du Villeneuvois) et la CCVG (Communauté de Communes de Val de Garonne) sur une utilisation d’H.V.P comme carburant pour des camions de ramassage d’ordures ménagères. Les Huiles Végétales Pures présentent beaucoup d’intérêt pour la préservation de l’environnement, la relocalisation d’activités agricoles avec de nouveaux débouchés pour les agriculteurs. Elles sont considérées au niveau européen comme biocarburant non soumis à la TIPP (directive 2003-30).
Suite à une décision de justice en 2002 condamnant l’entreprise VALENORGOL à payer la TIPP, les gérants de l’entreprise ont été saisis au mois de mai, à hauteur de 10000 euros en partie sur leurs biens personnels.
Les Verts Aquitaine ont lors de leur dernier conseil d'administration apporté leur soutien aux deux cogérants de la société VALENERGOL et ont participé à la mise en place de la solidarité financière indispensable contre cet "acharnement fiscal".  Les Verts ont également rappelé leur souhait de voir transcrire  dans le droit financier la Directive 2003-30 en prévoyant entre autres l’exonération de la TIPP pour les HVP.
Le site de Vanélergol