HAUT DE PAGE







Gérard ONESTA
Député Vert européen,
Vice Président du Parlement européen




Carré d'Europe N°7 – ETE 2001 L'Europe vue de l'Hémicycle
Et maintenant vous faites quoi ?

Bonne surprise. La communication de la Commission Européenne sur un système de retraites "sûr et viable" est plutôt bon. Alors qu'Alain Lipietz "répudiait" son propre rapport sur la question, tant il avait été dénaturé par la (très réac) commission économique du Parlement, l'eurodéputé et économiste vert soulignait les avancées du texte en provenance de l'exécutif européen. Le bon choix est en effet de répartir le coût des retraites sur davantage de personnes actives en faisant reculer le chômage, par exemple par une plus grande solidarité envers les précaires, ou en favorisant le travail des femmes. Quant aux préretraites "abusives", il faut les remplacer par le raccourcissement des carrières de celles et ceux qui ont mené des travaux pénibles. Pour éviter les dégâts du boursicotage des fonds de pension anglo-saxons, Alain a quand même réussi à faire adopter que les systèmes complémentaires par capitalisation (type assurance-vie) soient confiés à des mutuelles à but non lucratif, suivant en cela la Confédération Européenne des Syndicats.
Voir l'analyse et les propositions d'Alain sur son site :
www.lipietz.net