HAUT DE PAGE




Gérard ONESTA
Député Vert européen,
Vice Président du Parlement européen




COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Bruxelles, le 6 mai 2008
Avant projet budget 2009
Onesta : pour verdir le budget, il faut l'augmenter

Commentant la présentation faite par la Commissaire européenne, Mme Grybauskaite, de l'avant projet du budget 2009 devant la commission du budget du Parlement européen, Gérard Onesta (Verts/ALE) Vice président du PE a estimé que: "Le fait que la Commission ait l´intention de verdir le budget est une bonne nouvelle. Selon la Commissaire, consacrer à cet objectif 10% du budget serait suffisant . Il faut tout de même se poser des questions sur ce genre de déclarations: selon les titres des grandes catégories de dépenses, notamment la croissance durable , la conservation et la gestion des ressources naturelles, un total de 87,5% du budget devrait être utilisé à cette fin , or nous savons pertinemment que ce n'est pas le cas dans la pratique avec les réglementations en force des crédits déjà alloués jusqu' en 2013 aux Etats membres dans le cadre des programmes des fonds régionaux . Il faut se demander aussi de quelle marge de manœuvre la Commission dispose avec les perspectives financières actuelles. Si par exemple la Commission dit vouloir augmenter les crédits pour la " feuille de route Bali" de 10 millions , c´est bien , mais ce n´est tout de même rien comparé au coût des mesures en faveur de l' atténuation et de l' adaptation aux changements climatiques, estimé à près de 60 milliards d'euros par an, rien que pour l' Europe. Pour relever ces énormes défis, il est impossible de verdir le budget sans l'augmenter et sans prévoir davantage de fonds alloués à la protection de l'environnement et au combat contre les changements climatiques".