HAUT DE PAGE







Gérard ONESTA
Député Vert européen,
Vice Président du Parlement européen




Solidarités réinventées
Carré d'Europe N°1 – HIVER 1999-2000 L'Europe vue d'Aquitaine

Le "développement durable" n'est pas qu'une question d'environnement, c'est aussi la lutte contre l'exclusion et le chômage. Des militants écologistes aquitains, impliqués dans des projets alternatifs d'emplois d'utilité sociale et environnementale, ont créé l'association ISA, Initiative Solidaire en Aquitaine.

"Il nous est apparu nécessaire de capitaliser nos savoir-faire et de mettre en commun nos expériences", déclare Jean-Louis Walbron, un des fondateurs de l'association : "L'objectif est de devenir un lieu de recherche-action et un outil de développement au service des projets solidaires de développement local. Une sorte de trait d'union, de cristallisateur d'énergies".
Les petites associations peuvent être porteuses de projets d'utilité sociale et écologique créant de nouveaux métiers et de nombreux emplois. Mais, seules dans leur coin, elles ont du mal à agir concrètement. De plus, elles dépendent des subventions des collectivités locales et peuvent donc parfois subir d'insupportables pressions politiques.
Sur le modèle des Systèmes d'Échanges Locaux (SEL), les membres d'ISA ont mis en place des SAEL : Systèmes Associatifs d'Échanges Locaux. L'échange solidaire et non monétaire entre les associations suscite le développement de nouvelles activités et la création d'emplois respectant les êtres et la nature. Ce peut être des échanges matériels ou immatériels. Le principe est simple : des associations se regroupent, mettent en place un système de pointage des échanges, et possèdent un numéro de compte. L'unité de compte n'est que symbolique (grain de raisin, bouchon, grain de sable, pavé). Les relations sont multipliées d'une association à l'autre, sans réciprocité obligée. Les SAEL pourraient ainsi regrouper des associations d'insertion, de développement local, de chômeurs, de protection de l'environnement, d'agriculture bio. "Les SAEL sont embryonnaires dans notre région" précise Jean-Louis Walbron, "mais déjà des associations, sous l'impulsion d'ISA, commencent à se mettre en relation. Nous Suvrons pour que ces réseaux se développent. Ce n'est pas toujours évident, car les mentalités évoluent lentement" ajoute-t-il.
Les expériences de ce type illustrent la vitalité du tiers-secteur dont l'eurodéputé vert Alain Lipietz est un des meilleurs promoteurs. L'émergence d'une économie à taille humaine se joue ici. La naissance d'une Europe de la solidarité aussi. L'OMC n'a qu'à bien se tenir.

Initiative Solidaire en Aquitaine,
3 rue de Tonzia, 33800 Bordeaux.